Logo

«Je ne sais pas comment prier en famille»

trinite-roublev-xsQuelle excellente idée de vouloir prier dans le cadre familial ! La famille est un lieu privilégié pour donner le goût de la prière. Mais cela peut parfois se révéler assez compliqué à mettre en œuvre. Le premier conseil que je vous donnerais est de vous laisser guider par la simplicité. Prier le « Notre Père » dans le calme, sans le réciter trop vite, est déjà un vrai rendez-vous avec le Seigneur. C’est ainsi que ma grand-mère m’a appris à faire chaque soir avant de m’endormir !


En voici quelques autres qui pourront aider votre famille à se tourner vers le Christ dans une prière commune. Établissez un rendez-vous fixe. Ainsi les enfants sauront que chaque soir, avant d’aller se coucher, toute la famille se retrouve pour prier. Chaque famille trouvera son rythme en privilégiant le fait que tous soient réunis. Pour certains, par exemple, cela pourra se faire un soir par semaine. Il faudra aussi tenir compte de l’âge des enfants. On ne peut avoir les mêmes exigences avec un tout-petit et un ado. N’oubliez pas non plus d’être attentifs au cadre : ne s’éclairer qu’à la lueur d’une bougie, avoir une croix ou une icône pour fixer l’attention, une belle Bible pour lire la parole de Dieu. Lors de la mise en place de ce coin de prière, chacun pourra contribuer à sa décoration pour y retrouver un objet familier. Ne négligez pas ces aspects qui peuvent paraître superficiels. Ils sont une aide précieuse pour être fidèle à ce moment.

Une fois cela mis en place, qu’allez-vous faire et dire ? Une grande liberté est offerte. Cependant, il est bon d’instaurer un déroulement ordinaire, habituel : un rituel. Simple, encore une fois, et durant lequel chacun aura sa place. Cela peut se résumer en trois mots : pardon, merci, s’il te plaît. Après un beau signe de croix (il est important d’avoir un geste pour commencer comme pour conclure la prière), chacun pourra exprimer une demande de pardon, une action de grâce et une intercession. Ainsi la prière est riche des événements de la vie de chacun, tant scolaires, professionnels ou paroissiaux (caté, messe du dimanche,…). Puis on lit l’Évangile du jour. Même dans une prière familiale, la parole de Dieu doit être au cœur de l’expression de notre foi. On redit alors le « Notre Père » puis une prière ou un chant à Marie avant le signe de croix final. Si l’on veut enrichir ce cadre, on pourra s’inspirer de la structure de l’office de la Liturgie des Heures (http://services.liturgiecatholique.fr) et en reprendre certains éléments (comme un psaume par exemple). Selon les aptitudes de chacun, on peut ajouter des chants, de la musique, etc…

Armés de ces quelques conseils, vous voilà prêts à vous lancer dans l’aventure spirituelle. Car le dernier conseil est vraiment de vous lancer ! Dans ce moment de prière familiale commune, vous goûterez le grand bonheur de partager le cœur de votre foi avec ceux qui vous sont les plus chers.


Olivier Roy, prêtre du diocèse de Rennes

Réalisation : MEDIANETSYS, Agence Internet une réalisation de l'Agence Web Medianetsys