A+ A A-

Adorer avec les équipes du Rosaire

 

LES EQUIPES DU ROSAIRE

Les équipes du rosaire fondées par le Père Joseph Eyqyem, religieux dominicain, sont un Mouvement de Prière, reconnu en 1967 par les Evêques de France et en 1972 par l’Ordre des Prêcheurs (Dominicains). Le Père Eyqyem avait le souci des plus pauvres dans la Foi. Il s’est appuyé sur l’intuition de Pauline-Marie Jaricot et de son « rosaire vivant ». En ce 9 janvier 2012, vient de s’ouvrir l’année jubilaire, à l’occasion du 150ème anniversaire de son décès.
Sur nos paroisses, trois équipes existent actuellement : une sur St Romain, deux sur St Côme & Damien. Une équipe du Rosaire est un petit groupe de personnes (10 à 12 maximum) qui se retrouvent en deux temps de prière, aussi importants l’un que l’autre :
-    chaque mois : la prière ensemble, « à la maison » (à tour de rôle chez les différents membres de l’équipe).
Cette prière en commun consiste en une méditation de la Parole du Seigneur, en s’appuyant sur le « feuillet mensuel », selon le schéma suivant : accueil, prière à l’Esprit Saint, invocation à Marie, écoute et approfondissement de la Parole de Dieu avec une réflexion pour notre vie, puis, prière de louange et d’intercession, demandes, action de grâce et envoi en mission.
-    chaque jour : la prière personnelle, avec méditation d’un mystère de la vie de Jésus. Les équipes du Rosaire ne demandent pas à leurs membres de prier des chapelets entiers. Chaque membre s’engage à réciter quotidiennement une seule dizaine de chapelet en méditant un mystère du Rosaire différent à l’aide du « calendrier d’équipe ».
Ainsi fleurissent des milliers de rosaires, priés chaque jour par l’ensemble des membres du Mouvement. On se porte ainsi les uns les autres ; on se soutient.

Les équipes du Rosaire sont une école de prière, avec Marie. A chacun de ces temps de prière, nous méditions un événement de la vie de Jésus, sous le regard de tendresse de sa mère, Marie.
Elles d’adressent à tous : jeunes ou retraités, hommes ou femmes, célibataires ou couples.
Tous partagent ensemble un temps d’écoute et d’approfondissement de la Parole de Dieu, mais aussi un moment de grande fraternité en confiant joies et peines.

Les Equipes du Rosaire sont un Mouvement d’Apostolat des Laïcs :
    par l’invitation personnelle,
    par la rencontre mensuelle « à la maison ». Recevoir « chez soi » permet d’accueillir dans la simplicité, l’amitié, la convivialité pour : écouter le Parole de Dieu, approfondir ensemble cette Parole, nous aider à en vivre, partager nos joies, nos peines dans la confiance ;
    par le « peu » de prière demandé. Il permet aux membres des équipes de s’y tenir, d’y être fidèles, soutenus par les autres.

Contacts pour les personnes intéressées :
-    Paroisse St Romain :             Guislaine BOILEAU     04 78 30 57 90
-    Paroisse St Côme & Damien :     Marie-Jeanne TISSOT     04 78 29 63 81

ADORATION

« Quand l’âme s’approche de moi avec confiance, je la comble de tant de grâces, qu’elle ne peut les contenir toutes et qu’elle les projette sur d’autres âmes. »
(Jésus à Ste Faustine, Petit Journal # 1073)

tous les jeudis après la messe de St Romain
à la chapelle de la fondation d’Auteuil :     lundi, mardi, mercredi, jeudi de 17 h à 18 h
vendredi de 13 h 30 à 15 h
à St Côme & Damien : le premier jeudi de chaque mois, de 15 h à 17 h 30.

 


 

Alors, vous avez deviné ?... De qui sont ces formules ?... Elles vous paraissent très toniques... En effet, ce sont les paroles d’aujourd’hui du Père Florian Racine, un jeune prêtre du diocèse de Toulon, qui fut ingénieur à Houston, et qui maintenant sillonne la France pour proposer l’« adorep », la forme très actuelle de l’adoration perpétuelle. Pour vous convaincre de la modernité de l’Adoration, faut-il aussi vous dire qu’il existe des groupes d’ « Enfants Adorateurs » ?... L’un de ces enfants, un petit de 6 ans, a ces mots très justes : « au catéchisme, j’apprends à connaître Jésus. Aux Enfants Adorateurs, j’apprends à l’aimer ».

L’Adoration, cette « piété solidaire, pas solitaire », ce temps consacré à Dieu, est la source inépuisable de l’Amour. Selon Jean Philibert, ancien musicien professionnel, Curé d’Avignon (centre ville), « dans l’Adoration, le Seigneur nous creuse. Il ouvre peu à peu ce que nous avons fermé... Le Christ demeure avec nous dans sa présence eucharistique ». Dans tout ce qui a été dit, écrit, vécu à propos de l’Adoration, il est difficile de faire un choix, tant l’enthousiasme de chacun mérite d’être évoqué.

Pour Jean-Paul II, « Adorer, c’est contribuer mystérieusement à la transformation du monde. C’est entraîner le monde entier et l’élever à Dieu... Tous les maux du monde peuvent être vaincus à travers le grand pouvoir de l’adoration eucharistique... Adorer, c’est présenter au Christ tous ceux qui ne le connaissent pas ou ceux qui sont loin de Lui. C’est veiller devant Lui en leur nom… ».

Pour Benoît XVI, « l’acte d’Adoration en dehors de la messe prolonge et intensifie ce qui est réalisé durant la célébration eucharistique... L’Adoration doit impliquer toutes les forces vives, à commencer par les enfants qui se préparent à la première communion… L’adoration est un baiser à Jésus dans lequel je dis : je suis à toi et je prie afin que, toi aussi, tu demeures toujours avec moi… ». Pour Mère Teresa, « chaque instant passé avec Jésus approfondira notre union avec Lui,… contribuera à apporter une paix éternelle sur la Terre… ».

Pour le Père Michel Pierron, de Vichy, l’Adoration permet de recevoir « des grâces d’unité paroissiale et de solidarité communautaire ». Pour François, jardinier au service d’une grande ville, « étant trop petit pour toucher les autres de moi-même, c’est Dieu qui, s’Il le veut, agit à travers moi dans l’Adoration ».

Paroissiens de St Romain, de St Côme et St Damien, ne laissons pas s’échapper la chance de faire de notre paroisse « la fontaine du village où tout le monde vient étancher sa soif » (Jean-Paul II). Chacun, en tournant son regard vers Dieu qui est lumière et source de vie, en cessant de se contempler soi-même pour ne contempler que Jésus, peut alors devenir « un maillon essentiel pour que la chaîne de prière soit continue et que soit rendu à Jésus amour pour Amour » (Père Florian Racine).

Profitons de ce temps de Carême pour être plus nombreux à adorer le Saint Sacrement à l’Église St Romain (tous les jeudis de 9h30 à 11h00), à la salle de prière de St Côme / St Damien (les 1ers jeudis de chaque mois de 15h00 à 17h30)  Si nous sommes conscients que les jeunes « ne pourront pas connaître le Seigneur si nous ne leur présentons pas le mystère de Sa Présence » (Jean-Paul II), que « l’avenir de l’Église est lié à la présence réelle » (Père Bernard Peyrous), alors devenons les maillons « d’une chaîne ininterrompue d’intercession »

Guy Delécraz