Logo

Retour sur la sortie paroissiale à Mazille et Taizé...

  Voici trois témoignages à propos de cette journée mémorable pour la plupart des participants...

 

« Nombre de paroissiens ont participé à cette journée et ce fut l’occasion de « croiser » Cuire le haut et Cuire le bas. Le beau temps était de la partie.

À Mazille, messe célébrée autour des Carmélites par le Père Christian Delorme, dans une chapelle pleine ; outre notre car il y avait des gens du pays et des personnes (groupe) de passage.

Repas tiré des sacs dans une très belle salle voutée pour certains et dehors, au soleil, pour d’autres. Après le repas, 3 jeunes carmélites sont venues pour un temps d’échange.

Puis départ pour Taizé où malheureusement nous n’avons pas eu la possibilité d’une rencontre avec un Frère. Ce fut donc des visites individuelles de l’Église de la Réconciliation, de la Crypte, de l’Exposition, etc... Retour en fin de journée. 

Les trois points que je retiendrai :

  • La simplicité et le témoignage dans l’échange avec ces Carmélites (en particulier de deux jeunes, dont l’une baptisée depuis quelques années, allait bientôt prendre l’habit).
  • L’atmosphère très particulière de Taizé, tout à la fois silence et vie (il est vrai que ce n’était pas un moment de grand rassemblement).
  • L’impression, sans pouvoir la préciser, du côté bénéfique de ce temps paroissial passé ensemble.»

« Le passage à Taizé m’a rappelé une visite ancienne faite avec mon fils : c’est le «Disney Land» de la religion, avait-il déclaré, impressionné par le porche d’entrée et la foule joyeuse de jeunes de toutes nationalités.

De Mazille, c’est la liturgie et les témoignages des toutes jeunes sœurs que j’ai retenu. La relève est là.

Cette journée m’a fait connaître le couple de Jacques et Sigolène Tyrol et leur projet. Un air de jeunesse, une chance pour notre paroisse.»

« Nous avons pu arriver plus tôt que prévu au Carmel de Mazille. Le temps de détente ainsi accordé dans l'ambiance de grand silence du lieu et sous le soleil resplendissant, a permis de nombreux échanges entre nous. Ils furent bienvenusavant d'entrer dans l'église où un temps musical (violon et orgue) nous a été offert par les Carmélites avant la célébration de la messe. Puis, après le repas, un groupe de jeunes sœurs nous a retrouvé pour en entretien-témoignage profond, fort et plein de joie !

À Taizé, quelle surprise ! Lieu de rencontre familier de très nombreux jeunes gens venant de tous les horizons, je m'attendais à vivre une confrontation intergénérationnelle certaine ! Rien de tout cela : ils étaient peu nombreux ce jour-là. Et, étonnamment, le silence régnant a permis de saisir plus profondément la dimension spirituelle des lieux (ou d'en être saisi ?) dans l'église de la Réconciliation et la Crypte orthodoxe. La salle d'exposition des travaux des frères était l'autre lieu à ne pas manquer. J'ai admiré la diversité des talents des frères et la beauté de leurs productions proposées à la vente.  Et j'ai eu le temps d'aller visiter la tombe de Frère Roger, le fondateur de la Communauté de Taizé, située dans le petit cimetière accolé à la belle église romane du village. Une belle journée, assurément !»    

 

Réalisation : MEDIANETSYS, Agence Internet une réalisation de l'Agence Web Medianetsys