Logo

Icône des Saints Côme et Damien

œuvre originale de Mme Régine Dewerdt

Côme et Damien , Martyrs du III siècle, Saint patrons des soignants

Côme et Damien naquirent à Cyre en Asie Mineure sans doute dans la seconde moitié du 5ème siècle. On sait peu de chose de leur vie. Ils étaient peut-être frères et auraient exercé la médecine. En 287, en pleine persécution, ils furent arrêtés parce que chrétiens. Lysias, proconsul de l'empereur Dioclétien, les somma d'offrir de l'encens à l'image de l'empereur. Comme ils refusèrent de trahir leur foi ils furent livrés au bourreau et exécutés.

Bientôt un culte se développa auprès de leur tombe. Des malades, venus les prier, auraient été guéris. L'empereur Justinien gravement malade, vient les prier et aurait lui aussi été guéri. En reconnaissance il fit construire une basilique sur le lieu de leur martyre. Leur culte s'étendit dès lors dans tout l'empire romain. Une église leur fut dédiée sur le forum à Rome. Elle existe toujours.

Au Moyen-Age la légende dorée leur attribua de fabuleux miracles. Le plus célèbre est celui dit "miracle de la jambe noire". Le sacristain de l'église de Rome, dont la vie était gravement menacée par la gangrène de l'une de ses jambes, supplia nos saints de le sauver. Ceux-ci, par compassion, remplacèrent sa jambe malade, par celle d'un noir qui venait de décédé. Inutile de dire l'étonnement et la joie du malade à son réveil.

Au cours du XI et XII siècles la corporation des chirurgiens-barbiers (les ancêtres des pharmaciens et des médecins) en train de s'organiser choisit Côme et Damien comme patrons de leur profession. Dès lors l'iconographie, en Occident les représenta avec les symboles de leur métier : l'un tient en main un urinal, l'autre une boite de médicaments (des feuillages).

Au XV siècle les ducs de Florence, dont Côme l'ancien fut le premier, furent abondamment célébrés par de nombreux peintres de leur cour.

A Caluire, aux portes de Lyon, une église paroissiale leur fut dédiée en 1963. Elle contient des sculptures, des vitraux et des tableaux qui relatent la légende de ces saints.

Robert COTE, prêtre et médecin, diocèse de Lyon.

Réalisation : MEDIANETSYS, Agence Internet une réalisation de l'Agence Web Medianetsys