A+ A A-

Editoriaux mensuels

Edito de Décembre 2013

  Temps de l'AVENT, temps de l'ATTENTE…

  Qu’attendons-nous en fait ? La fête de Noël ? Le partage des cadeaux ? Le  temps des vacances ? Le Christ qui est déjà venu ? Le retour du Seigneur ? La fin du monde ?…

 Ce temps du cycle liturgique vient tous les ans nous rappeler une attitude fondamentale du Chrétien : être tendu vers, garder un cœur toujours ouvert pour accueillir le don de Dieu. Dieu s'incarne dans notre humanité ; Jésus accomplit une véritable révolution. Avec lui, Dieu se met à notre service, Il se manifeste comme don total qui rejoint toute créature humaine. En Jésus, chaque être humain est appelé à être divinisé. Et nous attendons le moment où l'humanité sera enfin visiblement réconciliée.

Lire la suite : Edito de Décembre 2013

La TOUSSAINT : Fête de l'Espérance

En prenant notre humanité, Jésus, le Fils de Dieu, donne à l'Homme sa pleine dimension. Par sa venue parmi nous, il nous fait participer à sa divinité. Quand, dans le «Je crois en Dieu», nous affirmons qu'il est descendu aux enfers, nous proclamons qu'il rejoint aussi tous ceux qui avant lui étaient décédés.

En cette fête de la Toussaint, nous célébrons notre appartenance à ce peuple immense appelé à se rassembler dans la lumière de Dieu.

Nous sommes en communion avec tous ceux qui nous ont précédés et que Dieu a «ajustés» à lui. Nous rejoignons tous ceux qui nous sont chers, qui sont une part de nous-mêmes, pour les confier au Seigneur et nous unir à la paix qui leur est donnée. Nous participons enfin à l'attente qui rejoint le désir de tous les hommes : être tous ensemble, réunis à la fin des temps dans le Christ glorieux.

Lire la suite : La TOUSSAINT : Fête de l'Espérance

Edito de Juillet 2013

C’est la saison des grandes vacances, vacances scolaires fixées par la loi, congés payés pour ceux qui ont un travail salarié, vacances judiciaires pour les tribunaux… Vacances…pierre_willermozLe mot ne résonne pas de la même manière pour tout le monde. A la fin d’une année scolaire, après les examens, les vacances peuvent s’ouvrir dans une ambiance de joie ou de déception… Le mot peut faire rêver d’espace, de voyage, de dépaysement, de repos. Il peut renvoyer aussi à un temps familial de tendresse et de détente. C’est aussi un temps dont certaines personnes profitent pour se ressourcer souvent par des lectures et, pourquoi pas par un temps de retraite ? Mais, pour ceux qui ne peuvent pas partir, pour les personnes isolées, celles qui sont enfermées dans leur chômage, leur maladie ou leur deuil, c’est souvent un temps de plus grande tristesse où la solitude se fait sentir.

Lire la suite : Edito de Juillet 2013

Edito de Juin 2013

pierre_willermoz

Pendant le mois de mai, nous avons été invités à penser un peu plus à la Vierge Marie. Le 26 mai, notre pape François a ajouté un titre à Marie. Il l'a nommée : «la Vierge qui vient en hâte pour nous», en référence à la Visitation de sa cousine Élisabeth. Le mois de mai est fini, mais que Marie reste dans nos cœurs.

Avec elle, nous pouvons dire «oui» à l'Esprit Saint. Il nous invite sans cesse à prendre notre place dans le monde et dans l'Église. De par notre baptême, nous sommes choisis pour être «prêtre, prophète et roi». Quelle place faisons-nous à la prière ? Notre vie, nos paroles sont-elles annonce de la Bonne Nouvelle de l'amour de Dieu pour tous les hommes ? Quel Royaume vivons-nous ? Celui de l'avoir et du pouvoir, ou celui du service et du partage ?

Marie à Cana prononce ces paroles merveilleuses : «Faites tout ce qu'il vous dira». Nous tous et moi-même, particulièrement en tant que prêtre, tournons-nous les autres vers Jésus, ou avons-nous la tentation de tout ramener à notre petite personne ?

La présence à son fils, Marie la vit jusqu'à la croix. Présence de tout son être, partage total avec Jésus. Sur le chemin de Marie, que notre présence au Seigneur soit plus vraie et plus intense. Relisons l'Évangile en communiant aux paroles et aux gestes du Christ. Ouvrons-lui notre cœur dans la prière. Qu'avec tous ceux que nous rencontrons, nous progressions dans une véritable présence qui implique tout notre être.

 

Lire la suite : Edito de Juin 2013

Edito d'Avril 2013

pierre_willermoz

P
âques ! Christ est ressuscité !

Croire sans voir, c’est l’épreuve à laquelle notre foi est soumise.

La Résurrection, nouvelle incroyable pour l’entendement humain, faite pour nous changer radicalement.

Chacun de nous est divisé par ses contradictions, par la tentation du mal ; le doute nous assaille. Quel sens donner à sa vie ? A notre mort ?

La lecture des évangiles et des lettres de St Paul nous redisent sans cesse combien ce combat pour nous remettre debout et suivre chaque jour le Christ, nous demande d’effort. Les souffrances et les deuils qui parsèment toute vie humaine, peuvent nous accabler et nous faire douter de l’amour de Dieu, dans nos vies.

L’homme nouveau que nous pouvons devenir, doit puiser à la source de la prière chaque jour, à chaque instant ; voilà où nous retrouvons des forces, pour rendre grâce et aimer notre prochain comme nous-même.

Dieu nous envoie en mission. Le Christ nous appelle. C’est l’homme debout, confiant dans la miséricorde divine, qui peut, avec enthousiasme, poursuivre son chemin et être témoin joyeux de la Bonne Nouvelle pour ses frères.

Bernadette Lanoizelet


 

Lire la suite : Edito d'Avril 2013