Logo

Octobre 2008 : Un placement sûr : l'or du Soleil de Dieu

 Lumière de Jésus

Les grandes vacances sont déjà bien loin. Notre peau a perdu ce beau bronzage qui nous permettait de rayonner encore du soleil d’été. Privés de ce hâle qui nous rendait lumineux, allons-nous rester éteints jusqu’à l’été prochain ? Ce serait oublier le soleil de Dieu, ce foyer qui, au fond de notre être, brille et réchauffe, cette incandescence qui devrait remplir notre âme d’allégresse, resplendir dans notre regard et embraser nos relations avec tous ceux que la vie dispose sur notre route. Être toute l’année les reflets de l’Amour du Père, voilà une mission qui nous offrira l’éclat éternel et qui donnera à ceux qui ne connaissent pas Dieu l’envie de Le chercher et de Le rencontrer dans notre cœur, là où est Son Royaume. Mais comment faire croire que nous sommes nourris, animés par l’Esprit de Dieu si nous sortons de nos églises avec des mines fermées, renfrognées ?... Comment rassurer les sceptiques si nous ne leur manifestons qu’une méprisable indifférence ?... Comment recharger les tièdes en énergie si nous sommes paralysés par notre peur du futur ?...

Dans ce monde affolé par une crise inquiétante, les désordres financiers ont pu chambouler nos certitudes, fragiliser notre espérance, nous faire regretter nos choix. Guidés par notre foi, nous devons être persuadés que cette attitude n’a rien de constructif, qu’elle est génératrice de stress nuisible et qu’elle témoigne d’un manque de confiance en Dieu, d’une surdité à Sa Parole pourtant toujours présente en nous. Délivrés par notre foi de tous les liens du passé, dégagés de la recherche intéressée d’un paradis lointain et incertain, vivons la liberté de l’instant présent. Avec l’équilibre de l’homme vigilant, restons attentifs aux appels de Dieu, aux signes qui balisent notre chemin terrestre. Dans un vrai esprit fraternel, puisque nous sommes enfants d’un même Père, écoutons, aidons, respectons et aimons tous ceux que la vie nous accorde comme compagnons de voyage. Alors, notre amour ne craindra pas la dévaluation. Étalé au grand jour et non caché dans un coffre-fort, il pourra fusionner avec l’Amour Infini et nous serons cousus d’or, celui du soleil de Dieu.

Guy Delécraz

Réalisation : MEDIANETSYS, Agence Internet une réalisation de l'Agence Web Medianetsys