A+ A A-

Edito de Février 2013

pierre_willermoz

Nous voici déjà dans notre préparation de Pâques. A peine après avoir vécu le don du Seigneur dans la tendresse et la paix de Noël, nous voici propulsés vers le don ultime du Christ sur la croix. Pour communiquer la Lumière et la Vie au monde entier, Jésus doit se livrer totalement en traversant les souffrances du rejet et de l'agonie.

Pour nous ouvrir encore plus à cette folie d'amour, l'Église nous propose ce temps dit de pénitence ; le mercredi des Cendres, elle nous rappelle les trois axes de la Prière, du Jeûne et du Partage.

Pour moi, c'est une invitation à nous décentrer, à nous ouvrir au Seigneur et aux autres. Il ne s'agit pas de flagellations, de fausses culpabilités, mais de nous débarrasser de tout ce qui nous encombre : cela peut aller du souci de notre petite personne face au regard des autres à de grandes préoccupations pour des futilités, jusqu'à des pertes énormes de temps dans le superficiel…

Cette année, nous retrouverons les « Cendres », la célébration de la pénitence, les messes et des propositions sont faites autour de la prière nourrie de la « Parole de Dieu ».

Que chacun de nous avance dans une plus grande disponibilité à l'Amour du Seigneur.

Seigneur,

Nos cœurs sont encombrés,

de notre « Ego » trop grand,

de distractions, de jeux,

de peurs, de faux soucis,

de courses vers n'importe où...

Que ce temps de carême

nous donne, dans ton Esprit

de savoir accueillir!

Accueillir ta présence,

Vivre de ta Parole,

ouverts à tous nos frères.

 

Pierre Willerm oz